14 partages Algérie: Le cinéma algérien à l'honneur au 5e Festival du film indépendant de Bordeaux

Des films algériens seront mis à l'honneur au 5e Festival international du film indépendant de Bordeaux (Fifib-France), prévu du 13 au 19 octobre prochains, indiquent les organisateurs de cette manifestation.

Une section intitulée "focus jeune cinéma algérien" prévoit la projection hors compétition de plusieurs films dont le court métrage de fiction "Kindil El Bahr" (2016) de Damien Ounouri, les documentaires "Dans ma tête un rond-point" (2015) de Hassen Ferhani et "Samir dans la poussière" (2015) de Mohamed Ouzine en plus d'autres productions ne figurant pas dans les circuits conventionnels de distribution.

Côté compétition, une vingtaine de films (court et long métrages) de France, du Brésil et du Portugal, entre autres, sont en lice de cette édition qui consacre une nouvelle section "Contrebandes", dédiée aux autoproductions réalisées à "petits budgets".

Un jury composé de professionnels du cinéma décerne six récompenses dont le Prix "Aquitaine Film Workout", doté 8.000 euros (environ 1.5 millions de dinars) permettant au lauréat de bénéficier d'une résidence de post-production.

Organisé depuis 2012 par l'association "Semer le doute ", le Festival international du film indépendant de Bordeaux a pour vocation de diffuser et distinguer des "autoproductions tournées vers la jeunesse et l'indépendance", selon les organisateurs.

Dites-nous ce que vous pensez de cet article ?

Nous vous recommandons

Actualité

Togo: un pays au bord du gouffre?

Lepoint

Actualité

Ouganda: un homme tué lors d'échauffourées avec la police

Slateafrique

Actualité

Kenya: l'opposition appelle

Slateafrique

Actualité

Musique -Burkina Faso: merci le soldat!

Lepoint

Actualité

Migrants: Agadez sous pression des hotspots de Macron

Lepoint