14 partages Une actrice de NCIS : Nouvelle-Orléans accusée d'avoir kidnappé son fils

Une actrice de NCIS : Nouvelle-Orléans accusée d'avoir kidnappé son fils

News Il y'a 1 semaine  Source

Décidément, rien ne va plus pour Zoe McLellan qui a incarné pendant deux saisons l'agent Meredith Brody dans la série NCIS : Nouvelle-Orléans (diffusée le samedi soir sur M6) avant d'être renvoyée par la production. La comédienne est en effet accusée par son ex-mari du kidnapping de leur fils de 4 ans, Sebastian.

C'est le site américain TMZ qui révèle toute l'affaire. Zoe McLellan n'aurait prévenu son ex-mari, l'acteur J.P. Gillain, que 2 jours avant son départ de son intention d'aller vivre au Canada avec leur enfant durant les besoins du tournage de la série Designated Survivor, dans laquelle elle venait d'être recrutée. Evidemment, cette décision entraine un éloignement de plusieurs mois avec le père qui accuse son ex-femme de kidnapping. Il a donc demandé à un juge d'ordonner à McLellan de lui ramener l'enfant dont les deux parents partagent la garde.

Zoe McLellan bien décidée à garder son fils

Pour Zoe McLellan, il n'en est pas question. L'actrice de 42 ans prétend qu'elle dispose en réalité de la garde exclusive de son fils et que son ex-mari ne peut prodiguer à leur enfant le même train de vie qu'elle. Pour cette raison, McLellan estime que son fils devrait rester avec elle au Canada pendant l'année de tournage de Designated survivor. Elle est aussi prête à payer les billets d'avion au père pour qu'il puisse venir rendre visite à son enfant à Toronto.

De son côté, le père argumente que Sebastian a besoin de stabilité et ne devrait pas être bringuebalé ainsi pour s'accommoder avec la carrière de Zoe McLellan.

Un combat pour la garde de l'enfant

Zoe McLellan et son ex-époux se disputent la garde de leur fils depuis plusieurs années. J.P. Gillain avait déjà réclamé que son ex-femme ne puisse emmener leur fils sur le tournage de NCIS : Nouvelle Orléans. McLellan arguait de son côté que son ex ne s'intéressait à leur enfant que pour lui soutirer de l'argent. Alors, qui obtiendra raison ? Nous ne connaissons pas encore (...)

Dites-nous ce que vous pensez de cet article ?

Nous vous recommandons