14 partages 5e édition du Marathon du Gabon

Le Marathon du Gabon est devenu, en effet, le rendez-vous incontournable de la fin d'année depuis 2013, pour les sportifs de tout âge heureux de fouler ce samedi le bitume du bord de mer, avant de laisser la place aux plus expérimentés dimanche.

En cinq ans, le Marathon du Gabon a atteint son rythme de croisière en devenant la référence de la discipline sur le continent africain grâce au label officiel IAAF Road Race Bronze obtenu pour la première fois en 2014 par un marathon en Afrique et qui a couronné à nouveau l'organisation exemplaire de la dernière édition.

La capitale du Gabon offre un décor majestueux pour ce grand rendez-vous où se mêle le sport et la fête sur le splendide front de mer qui fait la ferté des habitants de Libreville et où seront jugés les départs et les arrivées de toutes les épreuves du week-end. C'est là que les milliers de spectateurs se réunissent pour encourager et applaudir les plus courageux.

Comme depuis cinq ans maintenant, le succès du Marathon ne s'est jamais démenti. Chaque année les inscriptions battent les records de l'édition précédente et ce cinquième rendez-vous n'échappe pas à la règle. Que ce soit les plus jeunes ou les plus âgés, les mieux entraînés ou les simples amateurs de l'effort sportif, tous ont répondu présents pour remplir les rues de Libreville où plus de 16.000 participants sont attendus sur l'ensemble du week-end!

Comme tous les ans, la Gabonaise ouvrira les festivités avec la même vocation qui en fait une course militante et engagée, réservée aux femmes au profit de la lutte contre les cancers féminins, en association avec la Fondation Sylvia Bongo Ondimba. Sur cinq kilomètres, elle sera l'une des six épreuves que comptent le Marathon du Gabon avec en clôture l'épreuve reine du marathon.

Ces athlètes professionnels qui avaleront les 42,195 kilomètres dimanche au petit jour auront à cÂœur de se rapprocher du record de Peter Kurui, le premier vainqueur en 2013 en 2h14'42''. Le Kenyan deuxième des deux dernières éditions sera à nouveau présent cette année face à une concurrence extrêmement relevée où on retrouvera sur les douze élites homme, six anciens lauréats de marathons à travers le monde, parmi lesquels le Kenyan Jafred Chirchir vainqueur à Eindhoven et Milan et qui a terminé sur le podium à Barcelone l'an dernier. Son record personnel de 2h5'48'' en dit long sur ses qualités. Un autre Kenyan, Julius Masei sera également à surveiller, il vient de terminer deuxième à Dakar au printemps. Hormis Peter Kurui, tous les engagés élite seront au départ du marathon de Libreville pour la première fois de leur carrière, ce qui pourrait surprendre quelques-uns qui vont découvrir un parcours exigeant et éprouvant en raison notamment du climat.

Chez les femmes, les Kenyanes Diana Chepkemoi et Joan Kigen lauréates du Marathon du Gabon en 2016 et 2014 apparaissent comme les grandes favorites face à l'Ethiopienne Halima Beriso qui a fini 5e à Milan cette année.

Dites-nous ce que vous pensez de cet article ?

Nous vous recommandons