Afrique du Sud: Peine de prison requise contre Zuma

Une commission d'enquête anti-corruption a demandé à la Cour constitutionnelle de condamner l'ancien président Jacob Zuma pour outrage.

Fin janvier, la Cour avait ordonné à l'ancien président sud-africain de comparaître devant la commission d'enquête. La Cour avait rejeté le droit au silence invoqué par l'ancien chef d'Etat.

Jacob Zuma a refusé à nouveau, la semaine dernière, de comparaitre devant la commission sur la "capture de l'Etat" qui enquête depuis deux ans sur le réseau de corruption mis en place pendant sa présidence.

Il a été mis en cause par plus de 30 témoins et accusé d'avoir reçu, pour ses besoins personnels, des sommes d'argent importantes versées par les services...