Algérie: Alger et Nairobi - Convergence sur les grandes questions du continent

Alger — L'Algérie et le Kenya sont sur la même longueur d'ondes sur les grandes questions continentales et internationales d'intérêt commun et des rendez-vous officiels sont attendus entre les dirigeants des deux pays en vue d'accélérer les consultations sur les accords en suspens, indique le communiqué conjoint sanctionnant la visite de travail du ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, au Kenya.

En perspective, souligne le communiqué, les deux pays ont convenu de l'intensification des efforts pour consolider la coopération entre l'Algérie et le Kenya à travers des consultations politiques régulières, afin d'élever les relations bilatérales au niveau stratégique souhaité.

A cet égard, il est prévu de tenir la session inaugurale de la Commission mixte de coopération avant la fin de l'année 2021. Ayant pris note de l'invitation adressée par le président Uhuru Kenyatta, au président Tebboune, pour effectuer une visite d'Etat au Kenya, les ministres ont convenu d'accélérer les consultations sur les accords en suspens en vue de leur signature lors de la visite d'Etat, souligne le document.

Par cette occasion, ils ont souligné avec satisfaction la qualité de la coopération entre les deux pays, dans plusieurs domaines. Les deux ministres ont convenu de conjuguer leurs efforts pour explorer les possibilités d'expansion de la coopération dans les domaines de l'économie, du commerce et des investissements.

Dans le même contexte, il a rendu hommage au rôle du Kenya en tant que membre du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA) et en tant que membre du Bureau de l'UA, en particulier dans la coordination des efforts visant à apporter des réponses adéquates à l'UA aux défis...