Angola: La Journée de la paix est mémorable pour les Angolais - Roberto de Almeida

Allafrica - Il y'a 4 jours  -  Voir source de l'article

Luanda — Le nationaliste angolais Roberto de Almeida a considéré, vendredi, le 4 avril, Journée de la paix et de la réconciliation nationale, comme une "date mémorable pour tous les Angolais".

S'adressant à la presse, Roberto de Almeida a rappelé que c'est à partir de cette date que les armes ont été réduites au silence en Angola, à la suite du mémorandum d'entente signé entre le Gouvernement et l'UNITA.

Le politicien, qui s'exprimait en marge du déjeuner de fraternisation offert par le Président João Lourenço, a déclaré que le mémorandum avait lancé le processus de réconciliation entre des Angolais en désaccord pendant plusieurs années de guerre.

Également présent au déjeuner en référence au 4 avril, le chef d'état-major général adjoint pour le secteur opérationnel et développement des forces armées angolaises, le général Geraldo Abreu Muengo Ukwachitembo, a déclaré que « rien n'est pire que la guerre et rien n'est meilleur que la paix ".

Le général Geraldo Muengo Ukwachitembo, alors chef d'état-major des forces militaires de l'UNITA, a été l'un des signataires du Mémorandum d'entente complémentaire au Protocole de Lusaka.

L'autre signataire de cet accord complémentaire a été le général Armando da Cruz Neto, alors chef de l'état-major général des Forces armées angolaises (FAA).

«Il est vrai que la paix est un processus. Cela ne se limite pas à un acte », a déclaré le responsable militaire, ajoutant que les FAA ont un« miroir » d'unité et réconciliation nationale.

Pour Lopo do Nascimento, qui a déjà exercé la fonction de Premier ministre, «la réconciliation se fait en se réconciliant». La réconciliation "n'est pas une question de...