Burkina Faso: Réconciliation nationale - La conférence épiscopale Burkina-Niger rassure de ses prières

Les évêques de la conférence épiscopale Burkina-Niger ont tenu leur assemblée plénière ordinaire du 11 au 15 janvier 2021. Traditionnellement consacrée aux séminaires, l'assemblée de cette année a mis l'accent sur le séminaire saint Pierre saint Paul de Kossoghin. En dehors des deux évêques du Niger et de celui de Kaya, absents pour raison de santé ou de fermeture de frontière, tous les autres ont pris part à cette assemblée.

1- L'ouverture

Faite de façon sobre, la cérémonie d'ouverture a été marquée par trois interventions :

- Le mot d'accueil et de bienvenue de son éminence, le cardinal Philippe OUEDRAOGO, archevêque métropolitain de Ouagadougou

- L'allocution du Nonce Apostolique, Mgr Michael Francis Crotty qui est revenu sur la nouvelle Ratio fundamentalis institutionis sacerdotalis, sur la formation des futurs prêtres, publiée le 8 décembre 2016 et dont il a voulu mettre en lumière certains thèmes qu'il juge importants.

- Le discours d'ouverture du président de la Conférence Episcopale Burkina-Niger, Mgr Laurent DABIRE, évêque de Dori.

Après cette cérémonie d'ouverture, une présentation des recteurs ainsi que du chargé de communication, a été faite au Nonce Apostolique dont c'est la première participation aux travaux de l'Assemblée des évêques ici.

2- Ecoute des rapports des Grands Séminaires

Comme à l'accoutumée, cette Session de janvier a été consacrée principalement à la vie et à la formation des futurs prêtres dans les quatre grands séminaires de la Conférence Episcopale Burkina-Niger, avec en priorité, cette année, le grand séminaire saint Pierre saint Paul de Kossoghin. Tour à tour, les Recteurs de saint Pierre saint Paul de Kossoghin, de saint Pierre Claver de Koumi, de saint Jean-Baptiste de Wayalgè et de saint Irénée de...