Ile Maurice: Importations - Ascension brutale du fret, les consommateurs passent à la caisse

Rs 169,1 milliards

C'est ce que devrait coûter la note d'importation du pays pour 2020, selon les estimations de Statistics Mauritius. Si cette note est en baisse comparée aux Rs 198,6 milliards d'importations en 2019 selon les chiffres de la banque centrale, plusieurs raisons expliquent cette réduction. On retrouve bien évidemment la baisse de la demande, nos secteurs productifs étant en difficulté, à l'instar du tourisme, ce qui réduit le taux de la consommation ou encore des entreprises qui investissent moins dans l'achat de nouveaux équipements, manque de visibilité oblige, entre autres. Toutefois, la baisse de la demande ou encore la dépréciation de la roupie ne sont pas les seuls problèmes auxquels font face les importateurs du pays, des facteurs externes venant s'ajouter à la liste.

Résultat, une hausse drastique du coût du fret s'abat sur le secteur des importations avec peu d'espoir d'une baisse dans les prochains mois. En effet, 2 700 dollars américains (Rs 107 000), c'est ce que coûte actuellement le fret pour un container de 20 pieds contre 900 dollars américains (Rs 36 000) habituellement, selon les estimations de l'Association professionnelle des transitaires (APT). «Il y a un manque de containers sur le marché à cause de la pandémie. Si des containers se retrouvent coincés dans d'autres pays ou si les exportations dans les pays du monde sont en baisse, il y a moins de containers en circulation, ce qui accentue la pression sur les compagnies maritimes et bien entendu sur les prix. Nous ne parlons pas d'augmentation de 200 dollars ou de 300 dollars américains, le prix a doublé, triplé et même plus dans certains cas», explique Mahendra Gondeea, président de l'APT.

Hausse des prix en Asie

Cette augmentation des coûts n'affecte pas uniquement les opérateurs du fret ou les importateurs mais également les consommateurs qui, au bout de la chaîne, doivent passer à la caisse. «À la base, le coût des marchandises a augmenté ; quand on ajoute la hausse du coût du fret et des frais portuaires, entre autres, les consommateurs risquent de ressentir davantage la hausse des prix des produits importés. Cette situation risque de durer.» Ce problème, on le retrouve sur...