Cote d'Ivoire: Région du Guemon - Guezon, autochtones Wê et Malinké ne se parlent plus

Malgré les différentes délégations préfectorales et ministérielles, qui se sont succédé à Guézon pour inviter les populations au pardon, au calme et à l'apaisement suite aux affrontements entre communauté Wê et les membres de la confrérie des chasseurs traditionnels ''dozos'' qui ont occasionné 8 morts, des dizaines de blessés, des centaines de déplacés et de nombreux dégâts matériels dont plusieurs maisons incendiées, la tension reste toujours vive entre Wè et Malinké (communauté qui abrite le plus fort taux de dozos).

Les ''dozos'', il faut le dire tout net, sont indésirables à Guézon et les Wè demandent sine die leur départ de leur localité. Les autochtones l'ont fait savoir, par la voix de leur Chef intérimaire YAHE Dazélé Raymond qui, selon lui, craint d'autres affrontements qui risquent de faire plus de...