Ile Maurice: Casernes centrales - Preetam Matadin, ami de Soopramanien Kistnen, «battu par la police»

Il était l'un des amis proches de Soopramanien Kistnen, régulièrement présent au tribunal de Moka pour assister à l'enquête judiciaire.

Preetam Matadin, qui travaillait pour Kistnen, revient sur sa journée de lundi, où il affirme avoir été approché, questionné et malmené par la police. Accompagné de son avocate Lovena Sowkhee, il a porté plainte à l'Independent Police Complaints Commission, ou ce qui devrait être "la police des polices", ce mercredi 20 janvier.

Avant cela, il nous a livré le compte rendu de l'interrogatoire.

«Quatre policiers en civil ont débarqué chez moi, à Saint-Pierre, vers midi, lundi, et m'ont demandé de les suivre aux Casernes centrales. Comme je ne savais pas si c'étaient bien des policiers ou des tueurs, j'ai demandé la preuve de leur appartenance à la police. C'est ce qu'un élément du groupe m'a montré mais sans que je puisse discerner le contenu de la carte exhibée.»

Selon les dires de Preetam Matadin, un policier a alors pris possession de sa voiture, et s'est installé au volant, après l'y avoir introduit de force. On l'aurait mis à côté du chauffeur et un autre policer aurait pris place à l'arrière. Les deux autres agents se seraient engouffrés dans un fourgon de la police. Preetam n'a eu droit à aucune explication, sauf : «Atann, to pou koné laba.»

Arrivé aux Casernes centrales, Preetam Matadin s'est senti soulagé car il n'a pas été kidnappé par des bandits mais est entre les mains de la police. Cependant, il le regrette très vite. Aussitôt descendu du véhicule, raconte l'ami de Kistnen, les quatre agents l'ont...