Madagascar: La grogne monte - Université, crise de l'eau, coût de la vie

Le monde universitaire est secoué ces derniers temps par les mouvements de grève.

Après la grève en début d'année des étudiants des écoles normales supérieures d'Antananarivo, de Toliara, de Fianarantsoa et d'Antsiranana, ceux de la faculté de médecine de l'Université d'Antananarivo annonce également une autre grève à partir d'aujourd'hui. Ils reprendront le flambeau et prévoit, dès aujourd'hui, un autre « mouvement de protestation » contre la « dégradation des conditions de vie et d'étude au sein de l'Université d'Antananarivo », a souligné l'association des étudiants en médecine humaine dans une lettre adressée à Elia Béatrice Assoumacou. La durée du mouvement va être « illimitée », ont averti les étudiants et va, à cet effet, réchauffer la tension au niveau du campus.

Bourses. Au début de cette année, les étudiants normaliens ont alerté les autorités sur leur avenir professionnel, les élèves médecins, quant à eux, soulèvent des questions des plus classiques à la vie estudiantine et qui ont toujours fait l'objet d'interpellation presque régulièrement dans le campus. Notamment « l'état de paiement de nos bourses étudiantes de l'année universitaire 2019-2020 et nos allocutions de stages de 2018-2019 », a rappelé les étudiants en médecine. Selon...