Maroc: La vague de froid, une grande source de souffrance pour les sans-abris

Rabat — Bien que ce retour des pluies très attendu dans la majeure partie du Royaume ravive l'espoir de l'ensemble des citoyens, après une succession des années de sécheresse et de crise hydrique, les sans-abris, eux, passent ces longues nuits glacées d'hiver, presque sans fin, à lutter contre cette vague de froid à la quête de chaleur et de survie.

Sans-abris, sans domicile fixe (SDF) ou itinérant, chacun d'entre eux a une histoire différente à raconter et a ses raisons d'être dans la rue, d'y vivre, de dormir ou d'y héberger temporairement, mais leur destin est commun : misère, vagabondage et combat perpétuel à la recherche de ressources pour survivre à ce froid glacial et aux conditions de vie de camps.

Livrés à eux-même dans des conditions très précaires, ils tentent tant bien que mal de subsister. Certains, sans couvertures, dorment sur des bouts de carton, d'autres tombent dans les bras de Morphée à même le sol à ciel ouvert, avec comme seul protecteur des longues nuits d'hiver des vêtements usés, abîmés et sales.

Face à ces conditions difficiles, les acteurs associatifs se mobilisent pour alléger les souffrances de cette frange de la société, qui se sont appropriées les espaces publics, les gares routières et certains magasins, en leur offrant des aides alimentaires, des habits et des sacs de couchage, ou encore des logis pour quelques-uns.

Parmi ces acteurs...