Afrique: Processus d'élimination du paludisme au Sénégal - L'utilisation de la technologie «lamp» à grande échelle

21 techniciens supérieurs en biologie sélectionnés à Dakar et dans l'intérieur du pays ont reçu une formation sur l'utilisation de la nouvelle technologie « Lamp ». Une formation d'une semaine bouclée samedi dernier et qui entre dans le cadre de la lutte contre l'élimination du paludisme au Sénégal.

Financé par la Banque islamique de développement (Bid) et porté par le Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp) en collaboration avec le Professeur Daouda Ndiaye, le projet « lamp » a été réalisé à Dakar. Ainsi durant une semaine, 21 techniciens supérieurs de laboratoire ont été formés sur l'utilisation de la nouvelle technologie «Lamp» qui est une technique de biologie moléculaire.

Selon le coordonnateur de la lutte contre le paludisme au Sénégal, le docteur Doudou Sène, cette formation entre dans le cadre de la lutte contre le paludisme dans le pays. «La session de formation des experts de laboratoire sur cette nouvelle technologie dénommée « Lamp » permet de renforcer un peu les outils pour le diagnostic du paludisme » a-t-il renseigné. Et de poursuivre : « ce projet nous a permis d'acquérir ces appareils dénommés « Lamp » qui sont une découverte du professeur Daouda Ndiaye. Cette formation des formateurs, sous l'accompagnement de Human une entreprise technologique allemande, a vu la participation en une semaine de 21 techniciens qui sont venus de Dakar, mais aussi de l'intérieur du pays notamment de Saint-Louis, Thiès, Louga et de Matam. Ces derniers vont former ceux qui sont au niveau décentralisé dans les postes et les centres de santé ».

Pour...