Ouganda: Visite empêchée de l'ambassadeur des USA à Bobi Wine

« Après les allégations de fraudes mensongères proférées par le désormais ex-président Donald Trump et les violences au Capitole », l'Ouganda n'a pas de leçons à recevoir des Etats-Unis en matière de démocratie. Et pan sur le bec de l'Oncle Sam !

Le message du gouvernement ougandais en direction de Washington, à travers son porte-parole, Ofwono Opondo, ne pouvait pas être plus clair : avant de faire la morale aux autres, encore faut-il « commencer par balayer devant sa porte » ! Une brouille diplomatique consécutive à la tentative de l'ambassadrice américaine en Ouganda, Nathalie Brown, de rendre visite à l'opposant Bobi Wine reclus chez lui depuis plusieurs jours.

La diplomate américaine avait tout bonnement été priée par des militaires ayant encerclé le domicile de l'opposant, de faire demi-tour alors qu'elle s'y rendait pour s'enquérir de l'état de santé et des conditions de sécurité du poil à gratter de Yoweri Museveni. Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'initiative de Dame Brown aura déplu au plus haut sommet de l'Etat ougandais.

Cela étant, l'on...