Sénégal: Sonko notifié des charges de viol et menaces de mort, situation très tendue dans le pays

Au Sénégal, les tensions continuent suite à l'affaire Sonko, opposant politique accusé de viol. La radio privée RFM et le journal gouvernemental « Le Soleil » ont été attaqués jeudi soir. Des magasins Auchan ont été vandalisés et des émeutes ont eu lieu dans plusieurs quartiers de Dakar. Ce vendredi matin Ousmane Sonko a été présenté au juge qui lui a notifié les motifs d'inculpation : viol et menaces de mort.

Ce vendredi 5 mars, Ousmane Sonko était devant le juge. L'opposant avait été transféré très tôt le matin, selon sa défense pour être entendu par le doyen des juges d'instruction en fin de matinée. Le doyen des juges, qui a repris le dossier après le désistement du juge d'instruction, a notifié les motifs d'inculpation de viol et menaces de mort à Sonko. Celui-ci a quitté le palais de justice en début d'après-midi et devra faire face de nouveau au juge lundi prochain. L'un de ses avocats s'est offusqué de la méthode employée par les autorités judiciaires....