Afrique: Les risques pris par les lanceurs d'alerte en Afrique pour révéler les scandales

Allafrica - Il y'a 2 semaines  -  Voir source de l'article

La Plateforme de protection des lanceurs d'alerte en Afrique (PPLAAF), vient de publier un rapport revenant sur les principales affaires révélées en Afrique ces 3 dernières années. Luanda Leaks en Angola, Lumumba Papers en RDC ou encore le scandale des captations d'État en Afrique du Sud... Ces révélations ont fait trembler les plus hautes sphères des pays africains. Mais les lanceurs d'alerte prennent des risques pour révéler ces scandales.

En trois ans, la plateforme de protection des lanceurs d'alerte aura soutenu publiquement une dizaine de lanceurs d'alerte sur le continent, mais assure dans son rapport que « beaucoup d'autres ont préféré rester anonymes ».

Exil, arrestation, perte d'emploi...

Dénoncer un...