Rwanda: Malmené par le réchauffement climatique, le Rwanda s'engage à réduire de 38% ses émissions de GES d'ici 2030

Kigali "" Au Rwanda, pays enclavé situé au carrefour de nombreuses influences environnementales, l'impact du réchauffement de la planète est une réalité meurtrière depuis de nombreuses années. Inondations, glissements de terrains, pluies torrentielles, tempêtes ... les événements climatiques extrêmes frappent sans merci ce pays de haute altitude.

Dans ce pays dont le bilan carbone, avec ses 12 millions d'habitants, est équivalent à celui de la capitale française, les catastrophes environnementales et saisonnières tuent annuellement des centaines de personnes et provoquent des conséquences matérielles dévastatrices.

Le lourd impact du dérèglement climatique sur le pays des mille collines a fait de Kigali l'un des plus grands défenseurs de l'Accord de Paris sur le climat. Après avoir, récemment, déposé sa deuxième "contribution nationale déterminée" (NDC) à l'Accord de Paris auprès de la Convention cadre des Nations unies sur le climat, le pays vient d'annoncer son ambition de réduire considérablement ses émissions de gaz à effet de serre (GES) par rapport au scénario jusqu'alors anticipé.

"Nous avons l'intention de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 38% d'ici 2030, par rapport au scénario jusqu'alors anticipé", a lancé le président rwandais, Paul Kagame, lors du «Sommet de...