A la télé sénégalaise, le héros de la série "le Virus" est un méchant

Slateafrique - Il y'a 2 semaines  -  Voir source de l'article

Il y a eu les femmes séductrices ou bafouées de "Maîtresse d'un homme marié", le rédacteur en chef d'"Idoles" confronté aux réalités du pouvoir... la dernière série TV sénégalaise propose un héros pas glamour mais bien de son temps: "le Virus".

La ressemblance avec des évènements existant ou ayant existé est tout sauf fortuite: "le Virus", succession de fictions courtes diffusées tous les soirs depuis fin avril par la chaîne privée ITV et sur les réseaux sociaux, est totalement inspiré par le Covid-19 qui sévit ici aussi.

"Le Virus" se veut récréatif comme les productions aux multiples saisons qui cartonnent sur les télévisions du pays, mais aussi pédagogique. Le personnage inventé du docteur Diouf qui intervient la fin de chaque épisode sera peut-être mieux entendu que ses véritables confrères en blouse blanche en s'appuyant sur les courtes séquences imaginées dans la vie quotidienne des foyers sénégalais.

La scène tournée aujourd'hui dans un appartement d'un quartier résidentiel de Dakar est en prise directe avec la réalité du moment.

Le Ramadan, comme dans la vraie vie, y touche sa fin. Le dernier jour du mois sacré de jeûne, les enfants frappent aux portes pour quémander de l'argent. Trois fillettes bien habillées comme de tradition tombent sur un chef de...