A Sotchi, Poutine sonne l'heure du retour russe en Afrique

Slateafrique - Il y'a 3 semaines  -  Voir source de l'article

Jusqu' récemment peu investi sur le continent africain, Vladimir Poutine préside mercredi et jeudi le premier "Sommet Russie-Afrique", symbole des ambitions grandissantes de Moscou dans une région où Chinois et Occidentaux comptent plusieurs longueurs d'avance.

Une trentaine de dirigeants attendus, plusieurs milliers d'intervenants et un objectif: montrer que la Russie "a beaucoup offrir aux Etats africains", explique le Kremlin.

"Nous sommes en train de préparer et de réaliser des projets d'investissements avec des participations russes qui se comptent en milliards de dollars", a souligné Vladimir Poutine, dans un entretien diffusé lundi par l'agence d'Etat Tass.

A Sotchi, station balnéaire où Moscou aime organiser ses grands raouts politiques,il pilotera avec son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi ce sommet, réplique aux "Forums sur la coopération sino-africaine" qui, depuis 2000, ont permis Pékin de devenir le premier partenaire du continent.

Pour M. Poutine, il s'agira de démontrer qu'il a les intérêts africains coeur, lui qui en 20 ans n'a fait le déplacement que trois fois en Afrique subsaharienne, chaque fois en Afrique du Sud.

Dans l'entretien diffusé lundi, le président russe cite pour preuve de l'engagement de Moscou "la coopération militaire et sécuritaire", l'aide contre Ebola, la formation "des cadres africains" dans les universités russes et assure que tous les projets proposés par la Russie se font sans ingérence "politique ou autre".

Toujours dans cette opération de charme, son...