L'Afrique du Sud craint une résurgence du coronavirus

L'apparition de nouveaux foyers épidémiques dans plusieurs régions d'Afrique du Sud fait craindre une résurgence du coronavirus, que pourraient favoriser les rassemblements attendus lors des fêtes de fin d'année.

Les autorités du pays d'Afrique officiellement le plus touché par le Covid-19 luttent pour maîtriser le nombre de contaminations depuis qu'une hausse a été rapportée en novembre dans la provinces voisines du Cap-Oriental et du Cap-Occidental (Sud).

A l'échelle nationale, le nombre quotidien de nouveaux cas a dépassé les 3.000, soit un bond de 50% par rapport à une moyenne de 2.000 plus tôt en novembre.

Plus de la moitié de cette hausse provient des contaminations au Cap-Oriental et environ 25% de la province du Cap-Occidental.

"Les petits foyers épidémiques que nous voyons en ce moment (...) sont temporaires. Il faut faire quelque chose", a déclaré la semaine dernière le ministre de la Santé Zweli Mkhize.

Le taux de transmission du coronavirus en Afrique du Sud avait chuté de manière après un pic en juillet, avec moins de trois cas détectés quotidiennement pour 100.000 personnes entre la fin août et début novembre.

Mais cette accalmie a été de courte durée et les autorités tentent désormais de lutter contre une éventuelle reprise de l'épidémie.

"Nous ne sommes pas dans la deuxième...