Algérie: le procès de l'opposant Karim Tabbou reporté au 26 octobre

Slateafrique - Il y'a 1 semaine  -  Voir source de l'article

La justice algérienne a de nouveau reporté lundi le procès de l'opposant Karim Tabbou,figure emblématique du mouvement populaire antirégime, la veille du verdict très attendu de l'appel du journaliste Khaled Drareni, autre symbole de la lutte pour la liberté d'opinion en Algérie.

M. Tabbou, visage très populaire du "Hirak", le mouvement de contestation pacifique, sera jugé le 26 octobre, selon des sources judiciaires. "Le report a été demandé par la défense", a précisé l'AFP un avocat, Abdellah Haboul.

L'opposant a comparu, libre, devant le tribunal de Koléa, l'ouest d'Alger.Son procès a été déj repoussé quatre reprises en raison de l'épidémie de coronavirus.

Age de 47 ans, il avait été détenu pendant neuf mois avant une libération conditionnelle le 2 juillet dernier. Il est poursuivi pour "atteinte au moral de l'armée" et "atteinte l'intégrité du territoire", la suite de déclarations critiquant le régime et l'armée en mai 2019 lors d'un meeting Kherrata (nord-est), un fief du "Hirak".

Il encourt jusqu' dix ans de prison.

Chef d'un petit parti d'opposition non agréé, l'Union démocratique et sociale (UDS), son portrait était régulièrement brandi lors des manifestations hebdomadaires contre le pouvoir en Algérie jusqu' leur suspension en mars dernier en raison de la crise sanitaire.

- "Vrai processus politique" -

M. Tabbou a été condamné le 24 mars un an de prison ferme et une amende de 50.000 dinars (environ 325 euros) dans une autre affaire. Il était accusé d'"atteinte l'intégrité du territoire national" après une vidéo publiée sur la page Facebook de son parti dans laquelle il...