Algérie: Le projet de loi instituant le 8 mai, journée de la mémoire vise ancrer la mémoire nationale chez les nouvelles générations

Allafrica - Il y'a 4 jours  -  Voir source de l'article

ALGER -Le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit, Tayeb Zitouni a indiqué lundi Alger que l'institution du 8 mai journée nationale de la mémoire visait ancrer la mémoire nationale chez les nouvelles générations.

Répondant aux préoccupations des sénateurs, lors d'une séance plénière présidée par le président par intérim du Conseil de la nation, Salah Goudjil, en présence de la ministre des Relations avec le Parlement, Bessma Azouar, M. Zitouni a précisé que ce projet de loi "vise ancrer la date du 8 mai 1945 dans la mémoire de la nation et chez les nouvelles générations afin d'honorer les victimes des massacres perpétrés par le colonialisme français et d'exalter la bravoure dont ils ont fait montre pour arracher la liberté et l'indépendance".

Il a également jugé impératif d'aborder toutes les étapes de l'histoire, car, a-t-il dit, "c'est cette histoire qui doit rassembler et unir les Algériens autour d'un destin commun".

M.Zitouni a fait savoir, dans ce cadre, que cinq (5) projets de loi avaient été déposés au niveau du secrétariat général pour la consécration des étapes phares de l'histoire de l'Algérie, telles que les événements du 17 octobre, les manifestations du 11 décembre, le 19 mars et les événements d'Ouargla.

La consécration de ces événements, l'instar de l'institution du 8 mai journée nationale de la mémoire, s'inscrivent dans la préparation du projet de...