Cameroun: Fonction publique - Les chantiers prioritaires de 2019

Le ministre Joseph LE les a déroulés lors d'un point de presse le 12 avril dernier Douala.

La salle de conférences André Siaka du Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) Douala a accueilli le premier point de presse de l'année 2019 du ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra), Joseph LE vendredi dernier. Cette rencontre avec les médias et les usagers s'est tenue en présence du secrétaire exécutif du Gicam, Alain Blaise Batongue et du représentant du gouverneur, Njikam Aboubakar. Au cours de cet échange coeur ouvert où des témoignages de satisfaction et des doléances des usagers ont été enregistrés, le ministre Joseph LE a saisi cette opportunité pour présenter les chantiers prioritaires au titre de l'exercice 2019.

- Rationalisation des recrutements

La veille de la rationalisation des recrutements la fonction publique qui est une responsabilité du Minfopra a pour objectif de mettre la disposition des administrations, des fonctionnaires et agents de l'Etat qui répondent aux critères susmentionnés et ayant une parfaite connaissance des enjeux du développement de notre pays. Le Minfofra a indiqué qu'il va s'atteler renforcer les capacités des 259 063 agents publics actuels dont un peu plus de 40 000 en poste dans la région du Littoral. Des statistiques qui ne tiennent pas compte des effectifs des forces armées, de la police et du personnel judiciaire. Sur hautes instructions de la hiérarchie, le Minfopra a déj entrepris la révision de plusieurs statuts des différents corps de métiers. Ceci dans la perspective de réduire les inégalités de traitement des agents publics et d'améliorer les conditions de leur traitement salarial ou indemnitaire. A ce sujet, des concertations se font un haut niveau afin de...