Cameroun: L'opposante Kah Walla aux femmes - « Le pouvoir ne se donne pas, il s'arrache »

Femme politique la tête du Cameroon People's Party (CPP), Kah Walla évoque la parité homme-femme dans la sphère politique de son pays.

La mise en œuvre de la politique du genre dans les institutions de la République est loin d'être au beau fixe au Cameroun. Ce que déplore l'opposante camerounaise, Kah Walla, que nous avons rencontrée au cours d'une récente visite Abidjan.

« Le Cameroun compte 52% de femmes. Ce qui suppose, au moins, que dans la vie politique et la tête des instances de décisions, on devrait en principe disposer de 50% de femmes. Or, on est très loin de ce décompte », déplore-t-elle.

Sur cette base, elle regrette le fait qu'au Cameroun la gent féminine ne se bat pas pour prendre la place qui lui revient de droit.

« Le pouvoir ne se donne pas. Il s'arrache », souligne-t-elle, en lançant un appel solennel ses soeurs pour qu'elles prennent bras-le-corps la politique et la promotion du genre.

« Nous devons briguer absolument des postes électoraux. Nous, femmes, devons être en première ligne des mouvements...