Congo-Kinshasa: Elu 2ème Vice-président de l'UA - Félix Tshisekedi au coeur de nouvelles responsabilités

Par Boris Luviya

Après avoir émis de nombreux doutes sur la victoire de Félix Tshisekedi aux élections de décembre 2018, allant jusqu' vouloir surseoir la proclamation du verdict final de la Cour Constitutionnelle la suite du contentieux électoral, les Chefs d'Etat membres de l'Union Africaine avaient effectué un revirement 360° en acquiesçant, finalement, sans pour autant digérer, sa victoire la tête de la République Démocratique du Congo sous les couleurs de la première alternance pacifique et civilisée au sommet de l'Etat.

Pris pour l'épigone de son devancier, ce dernier accusé de n'avoir libérer le fauteuil présidentiel que d'un flanc, Tshisekedi Tshilombo est aujourd'hui propulsé deuxième Vice-président de l'Union Africaine l'issue de la 32e Session Ordinaire de la Conférence de l'Union Africaine qui se déroule du 10 au 11 février Addis-Abeba, en Ethiopie.

A malin, malin et demi ? Ce qui est certain, le Président nouvellement élu de la RD. Congo n'aura plus uniquement le regard focalisé sur les 26 provinces de l'Etat qu'il gouverne sous le cri de la grogne sociale accentué. Désormais, il dépendra également de la grande institution qu'est l'Union Africaine dont le directoire vient d'être remodelé avec le Président de la République Arabe d'Egypte, Abdel Fattah al-Sissi, comme Président de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Union africaine, succédant au Rwandais Paul Kagame.

A la différence de Joseph Kabila qui, quelques encablures de son...