Congo-Kinshasa: Félix Tshisekedi, la grande vedette du sommet d'Addis-Abeba

Poignées de mains par-ci, accolades par-l, tout le monde Addis-Abeba s'empressait d'approcher le successeur de Joseph Kabila en RDC. Félix Tshisekedi incarne désormais le renouveau de l'Afrique.

A peine adopté dans le cercle fermé des chefs d'Etat de l'Union africaine, il a été porté la 2ème vice-présidence de l'organisation panafricaine pour l'année 2019. Dans la capitale éthiopienne où se clôture ce lundi le 32ème sommet de l'Union africaine, le président Félix Tshisekedi a volé la vedette tous ses homologues.

Entre l'Union africaine et la République démocratique du Congo, la page sombre des élections est définitivement tournée. Les deux partenaires regardent désormais dans la même direction, celle qui mène au progrès et la dignité de l'Afrique.

A Addis-Abeba où le chef de l'Etat Félix Tshisekedi a pris ses marques de président nouvellement élu de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi n'a pas raté son entrée dans le cercle très fermé des chefs d'Etat des pays membres de l'Union africaine (UA).

Comme César son époque, dans la capitale éthiopienne, le chef de l'Etat peut dire : « Veni, vidi, vici (je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu) ». En réalité, Félix Tshisekedi a réussi son premier oral l'Union africaine. Son élection au poste de 2ème vice-président de l'Union africaine est le signe de la confiance retrouvée envers la RDC. En réalité, la RDC est en train de reprendre sa place l'échelle continentale. L'élection de son président dans le staff dirigeant de l'UA pour l'année 2019 en est une parfaite illustration.

A Addis-Abeba, Félix Tshisekedi est la grande vedette du 32ème sommet de l'Union africaine. Tout le monde s'est intéressé lui, il fallait le rencontrer, non seulement pour le féliciter mais également pour échanger et prendre des rendez-vous. Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, actuel président en exercice de l'UA, a été le premier conférer avec le nouveau président de la RDC. Une rencontre qui a servi une fois encore confirmer les bons rapports entre Le Caire et Kinshasa. A sa suite, le président namibien, actuel président de la SADC (Communauté de développement de l'Afrique australe), qui a également une longue...