Congo-Kinshasa: Gouvernement Ilunga - Noël Tshiani insiste sur l'inclusivité !

Certes, le Cap pour le changement et le Front Commun pour le Congo forment la principale, mieux la seule coalition au pouvoir, mais se fiant au respect des valeurs démocratiques qui, en principe, devraient caractériser la RDC, tout le monde a sa place dans la construction de cet édifice, du haut de ses 59 ans.

Comme de nombreux congolais, lorgnant d'un œil patriotique l'avenir du pays et soucieux de le voir luire de mille feux, c'est aussi ce que pense Noël Tshiani. Docteur en sciences économiques et concepteur du Plan Marshall pour la reconstruction de la RDC, il souhaite, de vive voix, "que le gouvernement venir soit inclusif et représentatif, et tienne compte non seulement des vainqueurs, mais aussi et surtout, des vaincus qui ont de bonnes idées pour l'émergence de la RDC".

Il insiste, lui, sur le fait que chaque congolais est capable d'apporter sa pierre, minime soit-elle, aux différents projets de développement de ce pays. Bien qu'idéologiquement, les plateformes politiques propres aux ancien et actuel chefs d'Etat soient les seules pouvoir faire partie du gouvernement de la République, il est important que les autres forces vives que constitue la Nation puissent également y être incluses.

Des éminences grises du pays ne sont évidemment pas renfermées uniquement chez les vainqueurs des scrutins du 30 décembre 2018 ainsi que leurs désormais partenaires. Quoi de plus normal que d'intégrer d'autres regroupements politiques, la société civile, les indépendants, et pourquoi pas les personnes vivant avec handicap, les jeunes et les femmes.

Cela éviterait la RD. Congo de passer cinq ans sous la gouvernance d'un groupe de personnes, tel un kidnapping institutionnel ciel ouvert. Surtout que très souvent, les plus grands cerveaux de l'humanité ne se trouvent pas dans le microcosme politique.

Noël Tshiani qui, d'ailleurs, a été candidat président de la République lors de la présidentielle de décembre 2018, propose depuis très longtemps un projet étalé sur 15 ans et qui, une fois mis en pratique, permettrait la RDC de...