Côte d'Ivoire: cette si décisive année 2019

Lepoint - Il y'a 2 semaines  -  Voir source de l'article

«Arrêtons de nous faire peur.» Lundi, en marge de la présentation de ses vœux Abidjan, Alassane Ouattara a balayé les craintes qui planent autour des élections prévues en 2020. Pour le chef de l'Etat, la présidentielle «se passera bien» malgré «les inquiétudes» des Ivoiriens qui, pour certains, redoutent que le pays ne sombre nouveau dans une crise et des violences post-électorales. «Si2015s'est bien passée, pourquoi2020ne le serait pas? Je fais confiance aux Ivoiriens, je fais confiance nos institutions», a-t-il déclaré.

«Je tiens la stabilité de notre pays, la paix en Côte d'Ivoire, et vous pouvez me faire confiance: nul ne sera en mesure de troubler cette paix tant que je serai la tête de la Côte d'Ivoire.» Si, pour le président, «tout ira bien», la situation politique du pays laisse penser que ces troubles pourraient bien voir le jour.

Alors, question: les violences qui ont suivi les élections municipales d'octobre sont-elles l'illustration d'un malaise, les prémices d'une crise qui pourrait éclater en 2020?

La coalition présidentielle affaiblie

Cette année-l, Alassane Ouattara sera parvenu au terme de son second mandat. Comme le stipule la Constitution ivoirienne, le président ne pourra donc pas être de nouveau candidat. Mais en juin...