Côte d'Ivoire: Hamed Bakayoko, le "Golden Boy" devenu Premier ministre

Slateafrique - Il y'a 1 semaine  -  Voir source de l'article

Surnommé le "Golden Boy" pour ses réussites en affaires, Hamed Bakayoko, 55 ans, désigné jeudi Premier ministre de Côte d'Ivoire, a un profil atypique, qui a contribué, avec son caractère notoirement bon vivant, le rendre populaire, au-del du camp du président Alassane Ouattara.

Militant politique et patron de presse dans les années 1990, ministre dans les années 2000, il est devenu un pilier du régime.

Né le8 mars 1965 Abidjan dans une famille de classe moyenne, ce musulman originaire du nord de la Côte d'Ivoire, au physique athlétique, s'intéresse dès sa jeunesse au journalisme et la politique.

"HamBak" commence dans l'édition où il créé en 1991, le journal "Le patriote" quasi-organe du Rassemblement des Républicains (RDR), le parti d'Alassane Ouattara, auquel il adhère dès sa fondation en 1994.

En 1993, il prend les commandes de la radio Nostalgie de Côte d'Ivoire, la première radio commerciale, en plein printemps de la presse ivoirienne. Ce qui le rapproche du milieu de la musique et du showbiz, dans lequel il aime s'afficher.

Après la mort en 2019 de la star du coupé-décalé DJ Arafat, dont il était proche, il se montre ainsi aux premières loges des funérailles.

Son ascension politique...