Côte d'Ivoire: pilier du régime Ouattara, Hamed Bakayoko nommé Premier ministre

Slateafrique - Il y'a 1 semaine  -  Voir source de l'article

Pilier du régime d'Alassane Ouattara, Hamed Bakayoko, 55 ans, a été nommé jeudi Premier ministre, trois mois de l'élection présidentielle, et trois semaines après la brusque disparition d'Amadou Gon Coulibaly, dont il assurait l'intérim.

Perçu comme le "M. Sécurité" du régime, il conservera sa fonction de ministre de la Défense, selon le communiqué de la présidence qui a annoncé sa nomination.

"Le président de la République a procédé la signature d'un décret portant nomination de M. Hamed Bakayoko en qualité de Premier ministre, chef du gouvernement, ministre de la Défense", selon ce communiqué signé par le secrétaire général de la présidence Patrick Achi.

Proche de longue date du président Ouattara, Hamed Bakayoko était ministre de la Défense depuis 2017, après avoir été ministre de l'Intérieur depuis 2011 et la prise de pouvoir de M. Ouattara.

"Hambak" est aussi maire d'Abobo, l'une des deux communes les plus peuplées d'Abidjan (et de Côte d'Ivoire) depuis 2018, qu'il avait remportée lors d'un scrutin municipal marqué l'échelle nationale par de nombreuses violences et accusations de fraudes.

Personnalité populaire en Côte d'Ivoire, réputé bon vivant, son nom avait circulé comme présidentiable, avant la désignation en mars d'Amadou Gon Coulibaly comme candidat du parti au pouvoir pour la présidentielle d'octobre en Côte d'Ivoire.

- Rôle pivot au sein du parti -

Après la mort inattendue de ce dernier d'un infarctus, M. Bakayoko avait été désigné pour assurer l'intérim la primature.

"Sa nomination n'est pas une surprise puisqu'il assurait...