Zimbabwe: Le ton monte entre les Etats-Unis et le pays

Washington annonce avoir convoqué l'ambassadeur du Zimbabwe aux Etats-Unis, pour protester contre des propos « offensants » tenus par le parti au pouvoir Harare. Lundi 27 juillet, le porte-parole de la Zanu-PF a en effet traité l'ambassadeur américain Brian Nichols de « voyou », le menaçant d'expulsion.

« Les propos de la Zanu-PF - bien que sans surprise - sont profondément offensants », a réagi Tibor Nagy, le secrétaire d'Etat américain adjoint pour l'Afrique dans un message posté mardi sur les réseaux sociaux.

Lundi, le porte-parole de la Zanu-PF, le parti au pouvoir...