Ile Maurice: Clôture à Pomponette - Les dessous d'un bail public

Après les appels d'offres d'équipements médicaux pour le Covid-19 dans lesquels Soopramanien Kistnen aurait été utilisé pour faire le nombre, le défunt aurait-il été exploité pour extorquer des investisseurs sud-africains dans le projet Clear Ocean à Pomponnette ? Comment a-t-il été impliqué dans la clôture en tôle, lui, qui habitait loin de ce site ? Sa proximité avec le ministre du Commerce, Yogida Sawmynaden, n'y serait pas étrangère.

Clôture commandée par le gouvernement

Dénoncée par les militants d'Aret Kokin Nou Laplaz et de Rezistans ek Alternativ, car elle privait le public de l'accès à une partie de la plage de Pomponnette, cette clôture aurait été exigée, selon des documents en notre possession, par Showkutally Soodhun, et non des promoteurs. Le ministre des Terres de l'époque l'aurait «proposée» pour faire croire que le projet était en cours alors que tel n'était pas le cas. Bref, pour couvrir, entre autres, le manque de fonds des promoteurs.

D'où la question : pourquoi le gouvernement a-t-il accordé ce bail à des «investisseurs» qui n'avaient pas le financement nécessaire ? Lors d'une réunion du Conseil des ministres en mai 2018, un ministre avait soulevé l'absence de «preuve de financement» et de «vérification préalable» (due diligence) avant l'octroi de ce bail. On aura tout simplement attendu qu'il s'absente du prochain cabinet pour avaliser le projet.

Fausses factures et l'utilisation de Kistnen

Mais revenons à Kistnen. Après avoir été choisi pour construire cette clôture, il aurait présenté plusieurs factures à Clear Ocean et ensuite à Phoenix Trust, réclamant des montants allant de Rs 1,2 à Rs 4,5 millions. A-til été payé pour ces travaux, ou au moins est-ce la vraie facture ? Du côté de Clear Ocean, Rocky Boodhoo maintient qu'elle a réglé en totalité environ Rs 1,3 million depuis le 15 septembre 2018.

Il n'empêche que nous avons pu voir d'autres factures datées après le 15 septembre 2018 venant de Kistnen/Rainbow Construction pour d'autres paiements. Ces réclamations à Clear Ocean sont d'autant plus préoccupantes qu'il y a eu plusieurs correspondances échangées entre Kistnen, Rocky Boodhoo, Miranda Meyer et...