L'Algérie attend des excuses de la France pour son passé colonial

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a déclaré samedi attendre des excuses de la France pour la colonisation de l'Algérie et estimé que son homologue Emmanuel Macron était "quelqu'un de très honnête" susceptible de contribuer ce climat d'apaisement.

Interrogé lors d'une interview la chaîne internationale France 24 sur d'éventuelles excuses de Paris, il a répondu: "On a déj reçu des demi-excuses. Il faut faire un autre pas (...) On le souhaite".

"Cela va permettre d'apaiser le climat et le rendre plus serein pour des relations économiques, pour des relations culturelles, pour des relations de voisinage", poursuit-il en rappelant que plus de six millions d'Algériens vivent en France et qu'ils "peuvent emmener quelque chose l-bas...