Algérie: Beghai-Khenchela - Des mets atypiques pour achalander la table de Yennayer

Khenchela "" Des traditions ancestrales sont encore vivaces dans la commune de Baghai, 16 km du chef-lieu de la wilaya de Khenchela, notamment celles relatives la célébration du nouvel an amazigh, ou des mets culinaires traditionnels comme "Berkoukech Khlie" (plomb avec de la viande séchée) et "Achekhchoukh dchicha El mermez" (chakhchoukha arrosée de sauce base d'orge concassé), restent les maitres incontestés du repas de Yennayer.

Pour fêter chichement cet événement, les femmes de la région de Baghai s'affairent préparer les mets les plus délectables pour célébrer, comme il se doit, la soirée du 12 janvier de chaque année, qui demeure une occasion de rassembler toute la famille autour d'une même table.

Propriétaire d'un restaurant de plats traditionnels implanté la nouvelle ville de Khenchela, Aicha, une habitante de Baghai, agée de 69 ans, a confié l'APS, que son objectif travers l'ouverture de ce restaurant est, certes, de gagner sa vie, mais aussi de pérenniser l'héritage culturel amazigh, dont le repas de Yennayer.

Cette sexagénaire soutient, cet effet, qu'elle et ses congénères, l s descendantes de la Kahina des amazighs Dihya, figure historique et identitaire célèbre des Aurès, mitonnent avec beaucoup de fierté le fameux "Berkoukech bel Khlie" pour célébrer la fete de Yennayer.

"Berkoukech Bel Khlie", une marque déposée

"Je prépare le Berkoukech, le matin meme du jour de l'an avec de la semoule fine que je roule avec un peu d'eau et du sel, laquelle je rajoute une petite quantité de couscous dans une gasaa en bois, que je roule progressivement de...