Le Mali a rendu un dernier hommage

Slateafrique - Il y'a 3 semaines  -  Voir source de l'article

L'ancien président Amadou Toumani Touré, dont le nom est associé la transition vers la démocratie mais aussi au début de la tourmente où le Mali se trouve toujours, a été inhumé mardi Bamako, après des obsèques nationales en présence du nouveau pouvoir.

Une fanfare mortuaire a marqué dans la matinée l'arrivée du corps dans un cercueil drapé aux couleurs du Mali dans un camp militaire de Bamako.

Amadou Toumani Touré, dit "ATT", ses initiales, qui a dirigé le Mali en 1991-1992 avant d'être élu président en 2002, est décédé l'âge de 72 ans dans la nuit du 9 au 10 novembre en Turquie, où il s'était rendu pour raisons médicales.

Le président de transition, Bah Ndaw, lui-même un militaire sorti de sa retraite, était dans la tribune d'honneur, ainsi que le chef des putschistes du 18 août et actuel vice-président, Assimi Goïta, ou encore l'ancien président Alpha Oumar Konaré.

"C'est un grand qui vient de tomber, une perte inestimable pour le Mali. Il est venu avec le souffle de la vie, il repart avec le vent de l'espoir", a déclaré devant plusieurs centaines de personnes le maître de cérémonie.

L'hommage, essentiellement militaire, a été marqué par quelques moments moins solennels, comme lorsque qu'une fille de l'ancien président a évoqué avec tendresse son "papa" qui, avec son épouse, avait créé la "Fondation pour l'enfance", ainsi que...