Le président Kaboré favori de l'élection au Burkina frappé par les jihadistes

Slateafrique - Il y'a 2 semaines  -  Voir source de l'article

Pays parmi les plus pauvres au monde, le Burkina Faso, aspiré dans une spirale d'attaques jihadistes incessantes, vote dimanche une présidentielle sous haute surveillance laquelle le sortant, Roch Marc Christian Kaboré, part favori.

Les 6,5 millions de Burkinabè appelés voter ont le choix entre le président Kaboré, qui vise une victoire au premier tour comme en 2015, et douze autres candidats d'opposition.

Deux sortent du lot: Zéphirin Diabré, chef de file historique de l'opposition, et Eddie Komboïgo, candidat du parti de l'ancien président Blaise Compaoré, dont le régime fait l'objet d'une nostalgie croissante.

"La sécurité est le principal enjeu de ces élections", dit Mahamoudou Savadogo, chercheur spécialiste de la question.

D'immenses pans du territoire échappent au contrôle de l'Etat et les attaques jihadistes y sont quasi quotidiennes.

En deux ans, le nombre de déplacés par ces attaques a augmenté de façon exponentielle jusqu' atteindre le million, soit 5% de la population alors que les violences ont fait au minimum 1.200 morts depuis 2015.

Le double scrutin, présidentiel et législatif, ne pourra pas se tenir sur au moins un cinquième du territoire. L'inscription sur les listes électorales n'a pas pu se faire dans près de 1.500 villages sur plus de 8.000, ni dans 22 communes sur plus de 300.

Et la crainte d'attaques jihadistes le jour du vote est dans tous les esprits. Des troupes dont le nombre n'a pas été révélé ont été déployées dans tout le pays.

- 14 soldats tués pendant la campagne -

En pleine campagne, début novembre, 14 soldats ont été tués dans une embuscade revendiquée par l'organisation Etat islamique (EI) dans le Nord,...