Congo-Brazzaville: Invention - Première défibreuse de manioc lancée au Congo

La machine fabriquée la main, base de tôles, est une nouvelle oeuvre du Congolais Tsengué Tsengué. Elle est constituée d'une ligne de défibrage industriel servant principalement retirer les fibres de manioc.

Le processus de défibrage est une opération qui entre dans le procédé de la fabrication du manioc communément appelé « chikwague ou moungouélé ». En effet, l'outil est un ensemble de deux machines, savoir le défibreur avec une longueur de 3 m et 2 m 80 de hauteur ainsi que la nourrice avec 5m de long et une hauteur variable allant de 3 4m.

En ce qui concerne la nourrice, elle n'est qu'un accessoire qui vient nourrir le défibreur en lui-même. « La machine servira traiter le manioc. Sa capacité de production peut aller jusqu' quatre tonnes par heure. En effet, nos campagnes sont en train de se dépeupler, il y a de moins en moins de main d'œuvre paysanne pour fabriquer le manioc. Avant, nos mamans le faisaient mais maintenant, elles s'y désintéressent. Pour cela, il nous faut trouver...