Madagascar:Qui sont nos candidats ? - André Maihlol Dieu Donné, un pasteur qui veut s'asseoir sur un trône terrestre

Par Anjara Rasoanaivo

Après sa prophétie ratée de 2013, le pasteur Maihlol Dieu Donné a décidé de se présenter la course la magistrature suprême. A la tête de l'Eglise Apokalypsy de Madagascar (FAM), il a 1 500 000 fidèles répartis dans toute l'Ile. Portée par le parti, Gideona Fandresena ny Fahantrana eto Madagasikara (GFFM), cette candidature a été bien étudiée et réfléchie. Portrait d'un pasteur pas comme les autres la conquête du pouvoir.

Il n'est pas le premier homme d'église se porter candidat l'élection présidentielle Madagascar. Dieu Donné Maihlol s'est fait connaître dans le paysage médiatique malgache travers son émission télévisée sur l'enseignement du livre « Apokalypsy » d'une chaîne de télévision privée la fin des années 90. Depuis, beaucoup de choses ont évolué. Il est devenu célèbre cause d'une prophétie prédisant qu'on allait lui remettre les pleins pouvoirs en 2013, ce qui n'a pas été le cas. Cinq années plus tard, il espère conquérir le fauteuil de président de la République mais cette fois-ci par la voix des urnes.

Prêtre en pasteur. Dieu Donné Maihlol est le benjamin d'une fratrie de cinq enfants. Il est né en 1960 Manakara, mais, a passé son enfance Fianarantsoa. Sa mère est originaire de Fianarantsoa et son père de Vohipeno. Il porte le nom de son grand père, Maihlol venant de Maroantsetra. Marié, il est père de sept enfants et a neuf petits enfants. Il n'a pas eu une enfance toute rose. Et oui, ce n'est pas parce qu'il est célèbre qu'il a vécu une enfance choyée. A six mois, sa mère l'a confié une dame qui l'a élevé jusqu' l'âge de 20 ans. Il a étudié l'EPP Antarandolo puis au Collège Saint Joseph d'Ambozontany et au Lycée Raharivelo Ramamonjy. Après le décès de sa mère...