Maroc: dispersion d'une grande manifestation de jeunes contractuels de l'enseignement

Les forces de l'ordre ont dispersé dans la nuit de samedi dimanche un rassemblement de jeunes contractuels de l'enseignement qui voulaient camper devant le parlement Rabat pour protester contre leur statut, a constaté un journaliste de l'AFP.

Dans la soirée, ils avaient été plusieurs milliers manifester dans le centre-ville pour demander des contrats permanents au sein de l'éducation nationale.

Les manifestants, hommes et femmes de 20 30 ans, parfois en blouses blanches, souvent avec des petits sacs dos, avaient défilé tout l'après-midi dans le calme dans les rues de la capitale marocaine avec des slogans comme "le peuple veut l'abolition de la contractualisation" ou "liberté, dignité, justice sociale".

La nuit tombant, les manifestants ont éclairé leur téléphone portable et allumé quelques bougies, avant d'installer un grand campement improvisé devant le parlement de Rabat.

Les forces de l'ordre les ont dispersés avec matraques et canons eaux, après plus de deux heures de négociation pendant lesquelles ils ont refusé de lever le camp.

Les 55.000 enseignants contractuels du pays...