Miss Algérie 2019: mais pourquoi tant de haine?

Lepoint - Il y'a 2 semaines  -  Voir source de l'article

«Je ne regarde pas les réseaux sociaux. Que Dieu montre le chemin ceux qui me critiquent et préserve ceux qui m'encouragent» c'est la réponse sans détour de Khadidja Benhamou,19ans, élue Miss Algérie, le4janvier dernier, face ses détracteurs qui se sont acharnés sur la couleur de sa peau.

Que s'est-il passé?

C'est la première fois depuis la création de la compétition dans les années 1980, qu'une candidate originaire du sud-ouest du pays remporte l'écharpe. Originaire de la région de l'Adrar, située quelques1400 km d'Alger la capitale, Khadidja Benhamou travaille comme hôtesse dans un grand restaurant de la capitale. Elue Miss Algérie2019face treize autres candidates lors d'un gala au théâtre national Mahieddine Bachtarzid'Alger, elle est depuis lors victime de publications et commentaires racistes sur les réseaux sociaux algériens. Sa peau noire dérange des internautes qui se disent «choqués du choix du jury». Plus virulentes que l'année dernière où les internautes n'avaient pas non plus appréciés le choix de la gagnante, une reine de beauté blonde aux yeux bleus, les critiques de cette année s'attaquent la couleur de la peau, mais aussi, la texture des cheveux de la jeune femme jugée pas assez lisse et donc trop crépu. En réalité, Khadidja Benhamou doit affronter deux problématiques majeures: le colorisme et la négrophobie. Dans les...