Niger: nouveaux heurts entre forces de l'ordre et manifestants contre la loi de finances

De nouveaux heurts ont eu lieu dimanche Niamey entre les forces de l'ordre nigériennes et des manifestants voulant braverl'interdiction de manifester contre la loi de finances 2018, selon des images retransmises par des télévisions privées.

Samedi, les autorités avaient interdit la manifestation pour "des raisons de sécurité". Mais les organisateurs de la contestation ont dénoncé "le caractère illégal" de l'interdiction et appelé leurs militants "organiser la résistance citoyenne".

Les échauffourées ont commencé lorsque la police a dispersé des groupes demanifestants qui tentaient de se rassembler la place Toumo, d'où devait partir une marche suivie d'un sit-in devant le Parlement. Aux tirs de grenades lacrymogènes de la police, les manifestants ont répondu par des jets de pierres, en disposant des barricades de pneus, des troncs d'arbres enflammés...