Ouganda: trois morts dans des heurts après une nouvelle arrestation de Bobi Wine

Slateafrique - Il y'a 2 semaines  -  Voir source de l'article

Trois personnes ont été tuées mercredi Kampala dans des heurts violents entre forces de sécurité et manifestants en colère après une nouvelle arrestation de l'opposant Bobi Wine, principal adversaire du président Yoweri Museveni la présidentielle de 2021, a-t-on appris de source policière.

"Trois vies innocentes ont été perdues la suite des heurts violents dans la ville", a déclaré l'AFP le porte-parole de la police Fred Enanga, qui a précisé que 34 personnes avaient également été blessées.

"Les forces de sécurité sont venues bout des groupes violents avec des gaz lacrymogènes et des armes létales", a ajouté le porte-parole.

La Croix-Rouge ougandaise, dans un communiqué portant uniquement sur les blessés, a indiqué avoir pris en charge plus de 30 personnes Kampala et sa périphérie, " la suite des échauffourées impliquant la police et des groupes d'émeutiers".

Onze d'entre elles étaient blessées par balle, neuf présentaient des symptômes de "suffocation" et 10 étaient inconscientes, a détaillé la Croix-Rouge.

Les forces de l'ordre ont affronté pendant plusieurs heures des jeunes manifestants qui brûlaient des pneus sur la chaussée et lançaient des pierres, ivres de colère après avoir appris la nouvelle arrestation de leur champion,...