Présidentielle en Tunisie: Kais Saied, la revolution austère

Slateafrique - Il y'a 2 semaines  -  Voir source de l'article

Enseignant de droit devenu commentateur politique, et désormais en lice pour être président de la République tunisienne: Kais Saied, quasi inclassable sur l'échiquier politique, est avant tout un idéologue, réputé inflexible sur ses principes.

Né le 22 février 1958 dans une famille de la classe moyenne de Tunis, fils d'unfonctionnaire, Kais Saïed est un spécialiste du droit constitutionnel,qui a pris sa retraite il y a un an de l'université publique.

Diplômé 28 ans l'académie internationale de Droit constitutionnel de Tunis, il a été enseignant assistant Sousse, où il a brièvement dirigé un département de droit public, avant d'enseigner, depuis 1999 et jusqu'en 2018, la Faculté des sciences juridiques et politique de Tunis.

Certains de ses partisans le nomment toujours respectueusement "professeur", même si l'homme n'a que peu publié d'ouvrages et n'a pas de doctorat.

Père de deux filles et un garçon, il est marié une juge, qui n'est apparue ses côtés qu'aux derniers jours de la campagne.

Surnommé "Robocop" en raison de sa diction rigide et de son visage impassible, plusieurs étudiants ont décrit un enseignant dévoué, attentionné derrière son apparente rigidité.

"Il pouvait passer des heures en dehors des cours expliquer tel point ou faire comprendre la note d'un examen", témoigne sur twitter l'un d'eux.

C'était un "professeur sérieux, parfois théâtral, mais toujoursdisponible et l'écoute", abonde un journaliste ayant suivi ses cours entre septembre 2011 et juin 2012, Nessim Ben Gharbia.

Il connaissait aussi les employés subalternes de son université par leur prénom, prenant des...