Régions anglophones au Cameroun: au moins 5 personnes kidnappées, 80 autres dépuillées

Au moins cinq personnes ont été enlevées mercredi lors deux kidnappings distincts dans les deux régions anglophones du Cameroun, où 80 autres personnes ont été dépouillées le même jour par des séparatistes, a appris l'AFP de plusieurs sources.

80 personnes qui voyageaient en bus ont été attaquées par des séparatistes sur la route entre Buea et Kumba, dans la région duSud-Ouest du Cameroun, a indiqué l'AFP une source locale.

Les séparatistes les ont gardées confinées dans le bus entre 10 heures (09H00 GMT) et 17 heures (16H00 GMT).

Dépouillés de leurs affaires personnelles, les voyageurs ont ensuite été libérés.

L'axe sur lequel le kidnapping a eu lieu est connu pour être l'un des "plus dangereux" du pays en raison des fréquentes attaques des séparatistes qui rackettent les voyageurs, notamment en les gardant en otage en échange de rançons réclamées leurs familles par transfert mobile.

A une cinquantaine de kilomètres plus au sud, au moins...