Sénégal: Crise du disque - Un musicien préconise "une juste distribution des rôles"

Dakar "" La crise du disque appelle les acteurs du secteur de la musique s'adapter notamment par le biais d'une "juste distribution des rôles pour une industrie musicale prospère", a indiqué Daniel Gomes, lead vocal de l'orchestre de musique capverdienne Oriazul.

"Nous sommes des créateurs et des artistes interprètes et appelons de tous nos vœux une juste distribution des rôles pour une industrie musicale prospère", a-t-il soutenu dans un entretien accordé l'APS.

Le groupe fondé en 1996 est basé Dakar. Il se produit en moyenne une fois par semaine. Le lead vocal d'Oriazul admet que son groupe est moins présent en termes de production phonographique, leur dernier album datant de 2002, de même que leurs derniers singles (2010 et 2016).

"Nous faisons partie de ces artistes qui ont vu leurs maisons de disques mettre la clé sous la porte face la crise du disque (...). Nous n'avons pas vocation être des producteurs", a souligné Daniel Gomes, par ailleurs président de l'Association des métiers de la musique du Sénégal (AMS).

"Nous n'allons pas réinventer la...