Somalie:Cartographie de la dévastation causée par la sécheresse

Au cours des 25 dernières années, la Somalie a été victime d'un cycle de sécheresses prolongées, dont le plus récent s'est produit en 2016 et 2017, alors que les pluies n'ont pas été suffisantes pendant trois saisons consécutives.

Malheureusement, les images de sécheresse du pays sont tellement familières qu'elles font rarement les gros titres des journaux. Mais la situation en Somalie est devenue désespérée.

La récente sécheresse a provoqué des pics de pénurie alimentaire, de malnutrition, de choléra et d'autres maladies; elle a également conduit les habitants des zones rurales se réfugier dans les villes.

En 2017, les projections annonçaient un nombre de 1,2 million d'enfants souffrant de malnutrition aiguë. 80 000 enfants contraints d'arrêter de fréquenter l'école et 120 000 autres risquant d'abandonner.

"Les besoins en termes de sécurité alimentaire sont actuellement près du double de la moyenne quinquennale : environ 6,2 millions de personnes ont besoin d'aide humanitaire", a déclaré le 24 janvier le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en Somalie Michael Keating devant le Conseil de sécurité. Etant donné les sécheresses récurrentes qui se produisent en Somalie, il est impératif de s'attaquer aux causes profondes de la fragilité du pays et de renforcer la résilience aux chocs, afin de prévenir de nouveaux flux de réfugiés et de nouveaux déplacements.

Afin d'identifier les causes de la sécheresse, évaluer son impact et ses dommages et élaborer une stratégie de rétablissement, le gouvernement fédéral de Somalie a demandé une évaluation des conséquences, des besoins liés la sécheresse ainsi qu'un cadre de résilience et de...