14 partages Somalie:Le Conseil de sécurité proroge le mandat de la Mission d'assistance des Nations Unies

Le Conseil de sécurité a décidé mardi de proroger, jusqu'au 31 mars 2019, le mandat de la Mission d'assistance des Nations Unies en Somalie (MANUSOM), demandant notamment la Mission de fournir son appui au déroulement des élections de 2020 et 2021.

En adoptant l'unanimité la résolution 2408 (2018), le Conseil souligne qu'il importe que la MANUSOM aide le gouvernement fédéral somalien organiser des élections crédibles et transparentes en 2020/2021, « conformément au Plan stratégique opérationnel pour 2017-2021 dirigé par les Somaliens et l'objectif consistant mener une campagne nationale d'inscription sur les listes électorales d'ici 2019 ».

Le Conseil se félicite d'ailleurs de l'engagement pris par le gouvernement fédéral somalien en faveur d'élections suivant le principe « une personne, une voix » en 2020/2021, du lancement du plan stratégique de la Commission électorale nationale indépendante et de la volonté manifestée d'élaborer et d'approuver une loi électorale énonçant le cadre législatif d'ici la fin de 2018.

Il souligne aussi qu'il importe que le gouvernement fédéral somalien et les Etats membres de la Fédération parviennent en 2018 un accord sur un système de représentation ainsi qu' des décisions sur l'inscription des électeurs, la forme institutionnelle de la Commission électorale et l'élaboration et l'adoption de la loi électorale.

Il les exhorte en outre continuer de promouvoir une meilleure représentation des femmes tous les niveaux de décision dans les institutions somaliennes

Par ce texte, le Conseil de sécurité exprime par ailleurs sa vive inquiétude devant le nombre élevé de réfugiés et de déplacés, y compris les personnes qui ont été nouvellement déplacées par la sécheresse, et demande au gouvernement fédéral somalien et tous les acteurs concernés de s'efforcer de trouver des solutions concrètes durables au problème des personnes déplacées.

Il se déclare également profondément préoccupé par l'aggravation de la crise humanitaire et le risque d'une nouvelle famine en Somalie et engage tous les partenaires et tous les donateurs poursuivre l'effort humanitaire en 2018.

Dites-nous ce que vous pensez de cet article ?

Nous vous recommandons