Tunisie: Le tribunal administratif, l'espoir de Karoui avant le second tour

Le second tour de la présidentielle tunisienne se tiendra-t-il ce dimanche 13 octobre comme le prévoit le calendrier électoral ? La balle est dans le camp du tribunal administratif de Tunis. Mardi, le camp du candidat Nabil Karoui a déposé un recours alors que les résultats des législatives vont tomber.

L'homme d'affaires, Nabil Karoui, est toujours en prison pour des soupçons de fraude fiscale et blanchiment d'argent. Il demande le report du second tour. Il est en détention depuis le 23 août. Il n'a pu donc mener campagne, ni avant le premier tour, ni après sa qualification pour le second. Son équipe avait d'ailleurs saisi l'Isie, l'instance chargée des élections la fin du mois dernier pour réclamer la liberté de mouvement et d'expression de leur candidat. Faute d'avoir été entendu, les avocats de l'homme d'affaires ont donc déposé un recours mardi auprès du tribunal administratif.

Pour demander le report du second tour, ils invoquent une rupture de l'égalité des...