La Somalie déclare ne pas être en mesure de signer l'accord de libre circulation entre les pays membres de l'IGAD

(Agence Ecofin) - Un haut responsable somalien a déclaré lundi, que le pays n'était pas actuellement en mesure de signer l'accord de libre circulation et de libre échange que l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) tente d'instituer entre ses Etats membres.

S'exprimant sur les antennes d'une radio locale, le chef de l'immigration, Mohamed Jimale Koofi (photo), a soutenu que la Somalie ne contrôlait pas entièrement sa frontière et qu'elle n'avait pas de papiers légaux. Ce qui faisait que le pays n'était pas prêt signer l'accord.

A noter que l'IGAD tente d'instaurer, depuis quelques années, un protocole sur la libre circulation des personnes...