La BAD va doubler ses investissements sur le climat pour atteindre 25 milliards de dollars USD entre 2020 et 2025

(BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT) - La Banque africaine de développement prévoit de doubler ses engagements financiers pour lutter contre le dérèglement climatique afin de les porter 25 milliards de dollars USD sur la période 2020-2025, a annoncé aujourd'hui le président de l'institution, Akinwumi Adesina, lors du Sommet «One Planet», qui se tient Nairobi, au Kenya.

Le président Adesina a souligné lors de la séance plénière du Sommet, en présence de chefs d'Etat, dont les présidents Uhuru Kenyatta et Emmanuel Macron, que la Banque est en voie de concrétiser, dès cette année, son engagement d'allouer 40% de ses investissements au financement climatique, prévu initialement en 2020. Cet objectif qui est passé de 9% en 2016, 28% en 2017 et 34% l'an dernier est le ratio le plus élevé parmi toutes les banques multilatérales de développement.

Compte tenu de la grande vulnérabilité du continent au changement climatique malgré le fait que le continent contribue le moins au changement climatique, la Banque africaine de développement a réussi augmenter ses investissements en matière d'adaptation estimé 30% du financement climatique total un niveau égal aux montants dédiés aux mesures d'atténuation en 2018. La Banque poursuivra cette tendance.

«Le niveau de financement requis n'est réalisable qu'avec une implication directe de...